NOS ACTUALITÉS

Office pour l'Unité
du jeudi 9 déc 2021

Partager :

Ecoute et dialogue : chemins d'humanité par Mgr. Jean-Claude Boulanger

Aujourd'hui, l'écoute et le dialogue sont à l'honneur et de nombreuses techniques d'écoute sont mises à la disposition du public. Par exemple, beaucoup de jeunes couples demandent à approfondir cette dimension. Si l’écoute et le dialogue sont le fondement de l'amour dans le couple et la famille, ils nous sont donnés pour toute vie sociale, pour toute vie ecclésiale. Nous grandissons aussi à la mesure de l'écoute et du dialogue que nous avons vécus dans notre enfance. L'être humain est relation, il est communication, il est parole. Mais la parole s'exprime par tout l’être humain.

L'être humain est relation, il est communication, il est parole.

Ce n'est pas sans raison que Dieu s'est fait Parole, le Verbe incarné, le Logos. Mais c'est l'être tout entier de Jésus qui nous révèle le Père. Il n'y a de dire que pour une oreille qui écoute, un regard qui contemple, un cœur qui est attention. Voilà la source de tout dialogue. Comme le signifie la racine grecque du terme « dialogue », c'est bien la parole entre deux personnes.

La sagesse humaine a souvent traduit dans des proverbes l'importance mais aussi la difficulté d’écouter. Un proverbe dit que « la nature nous a donné deux oreilles et seulement une langue afin de pouvoir écouter davantage et parler moins ». « Qui parle sème, qui écoute récolte », ajoute encore un proverbe persan. […]. Apprendre à écouter quelqu'un est parfois le plus beau cadeau que nous puissions lui offrir. Cependant, rappelons-nous que l'oreille entend mais que seul le cœur écoute véritablement. L'amour authentique est à la mesure de l'écoute réciproque. Si l’écoute a une dimension psychologique, et même thérapeutique, elle a aussi une dimension spirituelle. Elle est une dimension fondamentale de l'être humain.

Mgr Jean-Claude Boulanger, Le Chemin de Nazareth, une spiritualité au quotidien, Desclée de Brouwer, 2002, pp. 58-59

Intercessions

Préparées par nos frères et sœurs du Roucas, Marseille (France).

1

Le diocèse de Marseille a accepté d’accueillir une famille de réfugiés syriens rapatriée grâce à la Communauté Sant'Egidio. Notre fraternité a pu contribuer à cet accueil et mesurer le drame vécu par ces familles.
Seigneur continue à ouvrir nos cœurs à ces frères démunis de tout, ne permets pas que nous soyons insensibles à ces drames. Nous te demandons de donner ta force à tous ceux qui se mobilisent pour les aider. Que leur courage et leur audace réveillent nos cœurs habitués.

Le Conseil des Églises du Moyen-Orient a choisi et élaboré le thème de la semaine de prière pour l’Unité des chrétiens qui commencera en janvier : « Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage ». A Marseille la Communauté du Chemin Neuf se rapproche des chrétiens des Églises orientales en préparant une célébration commune.
Seigneur, inspire-nous dans ces contacts et ouvre nos cœurs à ces rencontres avec nos frères et sœurs originaires de cette région troublée, région dans laquelle tu as choisi de prendre notre chair et de partager notre condition humaine.

2

3

Dans son discours au Saint-Synode de l’Église orthodoxe chypriote le 3 décembre dernier, le pape François a renouvelé sa volonté d’approfondir le dialogue œcuménique, en prenant pour modèle Barnabé qui évangélisa l’île dès le premier siècle après Jésus-Christ. De son côté, l’archimandrite Ignace Sotiriadis, secrétaire des affaires extérieures du Saint-Synode de l’Église grecque orthodoxe, a déclaré que "cette visite aplanit le chemin vers la future unification des chrétiens", tout en invitant à la patience.

Seigneur, à l'exemple de Barnabé, le fils de la consolation, donne à nos Églises catholique et orthodoxes à Chypre, en Grèce et partout dans le monde, de coopérer dans la mission de porter l’Évangile aux hommes et de "consoler" tous nos frères humains dans le besoin.