NOS ACTUALITÉS

Office pour l'Unité en lien avec le peuple juif
du jeudi 7 octobre 2021

Partager :

Extrait de la déclaration du Concile Vatican II, " Nostra Aetate " 

Scrutant le mystère de l’Église, le Concile rappelle le lien qui relie spirituellement le peuple du Nouveau Testament avec la lignée d'Abraham. L’Église du Christ, en effet, reconnaît que les prémices de sa foi et de son élection se trouvent, selon le mystère divin du salut, dans les patriarches, Moïse et les prophètes. (…)
Elle confesse que tous les fidèles du Christ, fils d'Abraham selon la foi, sont inclus dans la vocation de ce patriarche et que le salut de l’Église est mystérieusement préfiguré dans la sortie du peuple élu hors de la terre de servitude.

C'est pourquoi l’Église ne peut oublier qu'elle a reçu la révélation de l'Ancien Testament par ce peuple avec lequel Dieu, dans sa miséricorde indicible, a daigné conclure l'antique Alliance, et qu'elle se nourrit de la racine de l'olivier franc sur lequel ont été greffés les rameaux de l'olivier sauvage que sont les gentils.

L’Église croit, en effet, que le Christ, notre paix, a réconcilié les Juifs et les Gentils par sa croix et en lui-même, des deux, a fait un seul.   

Déclaration « Nostra Aetate » du Concile de l’Église Catholique Vatican II, 1965

Intercessions

R. Amen, amen, béni soit le Dieu d’Israël !

Ou un autre refrain.

  1. Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
    toi qui as pleuré la violence entre Caïn et Abel,
    nous te prions pour la paix en Terre Sainte,
    cette terre où tu as choisi de venir nous rejoindre dans notre humanité.
  2. Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
    toi qui as rendu possible la réconciliation entre Joseph et ses frères,
    pour tout mépris à l’égard de ton peuple Israël, pardonne-nous. 
    (silence)
    Nous te prions, Père, de faire grandir la fraternité
    entre le peuple juif et les nations.
  3. Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
    toi qui as fait sortir Israël de l’Égypte et lui as rendu la liberté,
    donne ta joie au peuple juif
    et garde le fidèle à ton Alliance.
  4. Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
    toi qui as uni les douze tribus d’Israël autour de la Torah,
    donne la paix aux juifs croyants en Jésus.
  5. Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
    Toi qui as envoyé ton Fils Jésus pour nous sauver,
    fais reposer ta bénédiction
    sur les chrétiens qui sont d’origine juive.
  6. Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
    Père de Jésus Christ,
    rassemble dans l’unité toutes les Églises chrétiennes.
  7. Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
    tu as donné au peuple juif la promesse de la venue du Messie,
    tu as donné à l’Église l’attente du retour de ton fils.
    Dans l’Esprit Saint, nous disons avec toute l’Église :
    « Maranatha, viens Seigneur ! »