QUE LA JUSTICE ET LA PAIX JAILLISSENT

Extraits du message du pape François pour le temps de la création 2023 https://www.vatican.va/content/francesco/fr/messages/pont-messages/2023/documents/20230513-messaggio-giornata-curacreato.html

“Que la justice et la paix jaillissent” est cette année le thème du Temps œcuménique de la Création, inspiré des paroles du prophète Amos : « Que le droit jaillisse comme une source ; la justice, comme un torrent qui ne tarit jamais » (5, 24).
Cette image expressive d’Amos nous dit ce que Dieu désire. Dieu veut que règne la justice, essentielle à notre vie d’enfants à l’image de Dieu, comme l’est l’eau à notre survie physique. Cette justice doit émerger là où elle est nécessaire, et non pas se cacher en profondeur ou disparaître comme l’eau qui s’évapore, avant qu’elle n’ait pu nous soutenir. Dieu veut que chacun cherche à être juste en toute situation, qu’il s’efforce toujours de vivre selon ses lois et de permette ainsi à la vie de s’épanouir pleinement. Lorsque nous cherchons d’abord le royaume de Dieu (cf. Mt 6, 33), en maintenant une juste relation avec Dieu, l’humanité et la nature, alors la justice et la paix peuvent jaillir, comme un courant inépuisable d’eau pure, nourrissant l’humanité et toutes les créatures.
[…] Comme un bassin fluvial avec ses nombreux affluents, grands et petits, l’Église est une communion d’innombrables Églises locales, de communautés religieuses et d’associations qui se nourrissent de la même eau. Chaque source apporte sa contribution unique et irremplaçable, jusqu’à ce que toutes confluent dans le vaste océan de l’amour miséricordieux de Dieu. De même qu’un fleuve est une source de vie pour l’environnement qui l’entoure, de même notre Église synodale doit être une source de vie pour la maison commune et tous ceux qui y vivent. Et de même qu’un fleuve donne vie à toutes sortes d’espèces animales et végétales, de même une Église synodale doit donner vie en semant justice et paix dans tous les lieux qu’elle atteint.

Intercessions

  1. Depuis plusieurs années, les Eglises orthodoxes, catholiques, protestantes et anglicanes encouragent les chrétiens du monde entier à prier du 1er septembre au 4 octobre pour la création, et à s’engager ensemble dans des actions concrètes en faveur de la protection et de la sauvegarde de l’environnement. Prions pour que ces rapprochements portent un fruit de justice et de paix comme nous y invite la parole d’Amos cette année.
  1. Du 17 au 24 septembre ont eu lieu à Marseille les Rencontres méditerranéennes : 70 jeunes de toutes confessions et religions et 70 évêques catholiques venus des 30 pays du pourtour de la Méditerranée se sont retrouvés et ont échangé pour « que la mosaïque de peuples, de cultures, de religions qui composent la Méditerranée construisent et partagent une même espérance.» Prions afin que nous sachions nous réunir de confessions différentes et de religions différentes pour prendre davantage soin des migrants. Que le pèlerinage du pape François à Marseille porte du fruit et un fruit qui demeure !
  1. Les Jeunes de la première promotion de la Communauté « at the Crossing » ont prononcé leur engagement le dimanche 24 septembre dans la cathédrale Saint John The Divine à New-York. Prions pour que ces jeunes issus de tous les milieux chrétiens des Etats-Unis vivent une véritable communauté d’amour et qu’ils soient témoins de l’unité du Corps du Christ.