NOS ACTUALITÉS

Office pour l'Unité du jeudi 17 juin 2021

Partager :

Préparé par nos frères et sœurs de Tchéquie.

Proclamation de réconciliation commune entre catholiques et protestants tchèques en novembre 2020 suite à une douloureuse campagne de “recatholisation” qui a commencé en 1620. 

« Notre Père céleste, nous venons à toi à la veille de l'anniversaire de la bataille de la Montagne Blanche. C´est là  que s'est déroulée la bataille qui a affecté notre nation pendant quatre siècles. En ce lieu ont combattu des troupes qui se réclamaient de la foi catholique ou protestante. Nous reconnaissons notre culpabilité d'avoir été, étant tes enfants, entraînés dans une violence contraire à l'Évangile de paix. Nous confessons que nos ancêtres et nous avons péché les uns contre les autres avec des péchés graves : orgueil, sentiment de supériorité, jugement et violence. Nous nous sommes entretués et nous ne nous sommes pas tournés vers Toi qui nous as créés pour ta gloire. Nous Te demandons pardon maintenant. Nous te confessons notre péché de supériorité, quand nous avons vu les autres comme des personnes de moindre valeur qui ne sont pas dignes de ta faveur. Pardonne-nous de nous juger les uns les autres comme hérétiques, mécréants et apostats de la foi chrétienne. Nous t´en prions, pardonne-nous la dureté de nos cœurs. Pardonne-nous de ne pas montrer la vraie image de Dieu en tant que Père aimant avec cette attitude dure. Pardonne-nous de donner une fausse image de Dieu aux incroyants et de les égarer dans le doute et la confusion.

Nous renonçons maintenant à toute la violence qui persiste dans nos attitudes. Nous renonçons à la dureté de nos cœurs. Nous renonçons à l'orgueil et aux attitudes de supériorité. Nous renonçons au jugement et à la calomnie. Nous renonçons à tout l'héritage négatif de nos ancêtres, qui portaient ces attitudes dans leur cœur. Nous renonçons aux tentatives de manipulation des autres au nom de Dieu et aux pressions politiques ou sociales. Nous ne regarderons plus les autres comme des ennemis ou des rivaux, mais comme des enfants du même Père céleste qui, comme nous, sont aimés de Dieu. Nous renonçons aux tentatives violentes d´amener des frères et sœurs d'une autre confession chrétienne à rejoindre notre propre Église. Nous renonçons à tout abus de pouvoir futur dans les familles, la politique, l'éducation, la science, la culture ou les médias contre nos frères et sœurs.

En Jésus-Christ, nous, qui étions autrefois loins, sommes maintenant devenus proches par le sang du Christ. En lui est notre paix, il a uni les deux en un lorsqu'il a abattu le mur qui divise et provoque des conflits. Par son sacrifice, il a levé les obstacles pour transformer les deux - le catholique et le protestant - en un seul homme nouveau, établissant ainsi la paix. Il réconcilie les deux en un seul corps, tuant leur inimitié sur la croix. Il est venu et a prêché la paix, la paix pour nous tous. Et ainsi, en lui, nous pouvons ensemble - catholiques et protestants - nous tenir devant le Père dans l'unité de l'Esprit."

Proclamation de réconciliation, Montagne Blanche (Prague), 8 novembre 2020

Préparées par nos frères et sœurs de Tchéquie.

Intercessions

A adapter selon le lieu

1/ Le 8 novembre 1620 a eu lieu la bataille de la Montagne Blanche, près de Prague  qui a marqué le début de la „recatholisation“ par la force du Royaume de Bohème. À l'occasion du 400ème anniversaire de ce douloureux événement, une initiative de réconciliation a voulu réunir 60 prêtres catholiques et 60 pasteurs protestants sur les lieux-mêmes de la bataille pour une démarche de demande de pardon mutuelle et de guérison de la mémoire collective. À cause de la pandémie, la rencontre n'a pu avoir lieu que le 8 mai dernier.
Seigneur, nous te prions que ton Esprit de paix et d'unité fasse son travail dans les cœurs pour la guérison des mémoires et pour la réconciliation à l´intérieur du peuple tchèque. 

2/ La place de la Vieille-Ville au centre de Prague est un lieu chargé d'histoire et de conflits. C´est sur cette place qu´ont été exécutés 27 notables protestants le 21 juin 1621. C´est aussi sur cette place qu’une colonne mariale a été rasée en 1918 parce que considérée comme symbole de la domination autrichienne et catholique et restaurée en 2020, suscitant beaucoup de controverses et compliquant les relations œcuméniques.
Seigneur, nous te prions pour toutes les confessions chrétiennes présentes en République Tchèque. Donne-leur de pouvoir témoigner de ton amour malgré tous les obstacles. Nous te prions en particulier pour le nouvel archevêque de Prague que le pape doit nommer dans les mois à venir.

3/ Ces dernières années est né en Tchéquie un mouvement œcuménique appelé „Česko, je nový den“ („Tchéquie, c’est un jour nouveau“) qui cherche à rassembler les chrétiens de toutes confessions par la rencontre, l'amitié et la prière.
Seigneur, nous te prions pour toutes les nouvelles pousses du mouvement œcuménique. Que le travail et l'engagement de chacun hâte le jour de l´unité visible de ton Église. 

Photo : Vieille ville de Prague avec la Colonne mariale et le monument a Jean Hus