« A tous ceux qui veulent entrent dans le monastère de l’unité (Chevetogne) »

Lettre de Dom Lambert Beauduin du 19 février 1940

Je voudrais proposer à tous ceux qui entrent là de laisser à la porte tout particularisme et de chercher en toute chose l’universel : ce qui vaut pour tous, en théologie surtout, en art, en ascèse, etc. Comme moyen ? L’irénisme ! Faire tout cela dans un esprit de paix, de charité. Les moines d’Amay [le premier lieu d’implantation du monastère] doivent avoir le culte, la passion de l’unité dans tous les domaines. Par exemple : le patriotisme, c’est excellent, mais pas à Amay. Il s’agit d’un idéal supérieur. Les rites ? Il faut retrouver en tous les deux (oriental et latin) la même chose, le même Christ. Il n’y a plus de Grecs, ni Juifs, ni gentils, plus que le Christ.

Il ne faut pas avoir l’ambition de faire, de réaliser quelque chose soi-même. Il faut savoir se donner à une œuvre. J’y ferai n’importe quoi, mais j’y remplirai mon âme de cet idéal collectif dans l’intimité du Verbe fait chair.

(Roger POELMAN, Lettres « théologiques » et apophtegmes de Dom Lambert, in “Veilleur avant l’aurore”, Colloque Lambert Beauduin, Editions de Chevetogne, 1978, p. 227)

Intercessions

  1. L’année prochaine, en 2025, la communauté monastique bénédictine de Chevetogne, en Belgique, fêtera son centenaire. La vocation de Chevetogne est de promouvoir l’unité entre les chrétiens. Depuis sa création, cette communauté se caractérise par son ouverture aux grandes traditions de prière liturgiques de l’orient et de l’occident. Seigneur, fais que la communauté de Chevetogne reste un de ces lieux spirituels où l’on prie et travaille avec diligence et dans un esprit de paix pour l’unité : afin que tous les chrétiens se retrouvent ensemble en pleine communion ; qu’ensemble, ils puissent témoigner de leurs espoirs et de leurs attentes et que leur message soit entendu par le monde qui les entoure et qui leur demande de rendre compte de leur foi.
  1. Dans le cadre des célébrations du 50ème anniversaire de la Communauté du Chemin Neuf, une conférence œcuménique a eu lieu le samedi 1er juin, organisée par le Carmel de Mehagne et le Diocèse de Liège, à laquelle ont participé deux membres du Groupe des Dombes. : Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège et Anne-Cathy Graber, également sœur de notre Communauté. Nous te prions, Seigneur, pour que cette collaboration avec le diocèse porte ses fruits et se transforme en un partenariat étroit pour la promotion de l’unité entre les chrétiens. Nous te demandons également de continuer à inspirer, par ton Saint-Esprit, les dialogues théologiques entre les représentants des différentes Eglises du Groupe des Dombes et les préparatifs du deuxième Forum Chrétien Francophone qui aura lieu à Liège du 28 au 31 octobre cette année.
  1. Du 3 au 5 mai, la deuxième édition du festival familial œcuménique « ART OF FAITH » (l’art de la foi/croire) a eu lieu à Bornem près d’Anvers sous les valeurs fondamentales « vivre, rencontrer, encourager ». Les 1.500 participants de différentes confessions chrétiennes ont pu expérimenter et célébrer leur foi commune en Jésus, dans une atmosphère détendue, à travers la musique chrétienne, des ateliers créatifs de toutes sortes, des sports et des jeux. Nous te prions, Seigneur, d’encourager tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, rendent cette fête possible. Puisse cette fête continuer à se développer dans les années à venir pour devenir un lieu de rencontre entre chrétiens de différentes Églises de Belgique, un lieu de convivialité et de prière pour l’unité. Esprit Saint, fais que de nombreux jeunes et familles puissent se rendre à cette fête familiale chrétienne et goûter à ton amour et à ce que signifie être une Église joyeuse.

4. Le Conseil des Églises d’Anvers (ARK) a récemment célébré son 50e anniversaire avec diverses activités et moments de prière. L’ARK s’est fixé pour objectif de promouvoir les contacts œcuméniques à Anvers et de sensibiliser les chrétiens entre eux à l’importance de pouvoir professer et vivre ensemble leur foi en vue de l’unité. C’est tout un défi, car le paysage religieux évolue rapidement dans cette ville interculturelle et multireligieuse. Nous te prions, Seigneur, pour que l’ARK continue d’encourager et de soutenir la rencontre et la prière entre chrétiens d’Anvers avec un dynamisme renouvelé dans les années à venir. Que ton Esprit éclaire et encourage tous ceux qui luttent pour l’unité des chrétiens. Allume en eux un nouveau feu et renforce leur espérance que dans les années à venir la Bonne Nouvelle du Christ atteindra et touchera beaucoup de ceux qui ne connaissent pas encore Jésus