La Résurrection : une puissance de transformation radicale.

François Varillon, La Pâque de Jésus. Vivre le christianisme. T. 3. Bayard Editions, 2000, pp. 143-144

Croire au Christ, c’est croire qu’il y a un principe dynamique de transformation, c’est-à-dire de libération. Car je ne suis pas libre, puisque je suis pécheur et je le sais bien. Je ne peux devenir libre qu’en étant transformé. C’est cela, la Résurrection. Elle n’est pas la réanimation d’un cadavre, elle est le passage à la liberté, la liberté d’aimer. Et ce passage à la liberté implique une transformation radicale.
C’est encore une autre manière de dire ce qu’est la foi. […] Elle est l’accueil d’une puissance vivante de transformation radicale. Croire, c’est accueillir cette puissance de transformation radicale qu’est le Christ ressuscité. Il est le créateur et non pas le fabricateur. Le père Teilhard de Chardin l’a développé en long et en large : créer, c’est transformer, la création est une transformation, une genèse et non pas la fabrication d’un objet. Nous ne sommes pas des objets.
Cette transformation qu’opère en moi le Christ ressuscité, je ne peux l’imaginer. Il faut y renoncer. Au cœur de la vie de foi, il y a une mortification radicale. Je ne peux pas l’imaginer, je ne peux qu’en épouser le rythme.

Intercessions

  1. Seigneur, merci d’avoir appelé la Communauté du Chemin Neuf en mission à Sainte-Marie Lyon. Merci pour tous les frères et sœurs qui se sont donnés sans compter dans ce lieu. Donne-nous un cœur humble à l’écoute de l’Esprit et de l’Église. Nous te rendons grâce aussi pour la congrégation des Pères Maristes qui a fondé cette école, et tant d’autres. Merci pour ton œuvre, hier comme aujourd’hui, à travers cette communauté missionnaire. Viens la bénir et l’encourager pour qu’elle puisse aller jusqu’au bout de ton appel.
  1. Seigneur, toi qui es venu allumer un feu sur la terre, nous te remercions pour ton cœur brûlant, qui désire ardemment consoler, relever, guérir … Nous remettons à ta miséricorde les 5000 élèves et étudiants de Sainte-Marie Lyon, leurs parents, leurs professeurs, et les membres du personnel. Tu connais les drames et les souffrances, parfois cachées, qui peuvent habiter les cœurs. Seigneur révèle toi, viens nous sauver.
  1. Seigneur nous te remercions pour ton appel à te servir dans le monde de l’éducation. Donne à tous ceux que tu envoies, en particulier aux animateurs en pastorale scolaire (APS), aux religieux, aux religieuses et aux prêtres, de témoigner joyeusement de ta miséricorde. Nous te confions les chefs d’établissements qui portent la responsabilité pastorale. Donne-leur un cœur audacieux pour annoncer la Bonne Nouvelle et ton Esprit de sagesse.