NOS ACTUALITÉS

Office de prière en lien avec le peuple juif
du jeudi 13 janvier 2022

Partager :

Une méditation sur le jour du Shabbat d’Abraham Heschel

Celui qui désire entrer dans la sainteté du jour doit se défaire de tout le brouhaha des
préoccupations profanes ; il doit s’éloigner du tintamarre des jours discordants, de l’agitation et de la furie du gain, de cette sorte d’abus de confiance envers soi-même. On se décharge du joug de la peine et du labeur. Adieu le travail servile ! Il faut apprendre et comprendre que le monde a été créé et survivra sans que l’homme y mette la main.

Six jours durant, nous luttons avec le monde, arrachant sa richesse à la terre ; mais le Sabbat, nous avons à prendre soin de la semence d’éternité confiée à notre âme. Nos mains sont au monde, mais notre âme appartient à Quelqu’un d’autre. Six jours durant, nous travaillons à dominer le monde ; le septième jour, nous essayons de nous dominer nous-mêmes. (…) Le Sabbat n’a pas été créé en vue des six jours de la semaine ; ce sont les six jours de la semaine qui ont pour but le Sabbat (Zohar, I, 75). Ce n’est pas une récréation dans le déroulement de la vie, mais le sommet de la vie.

Extrait de : Abraham Heschel, Les bâtisseurs du temps, p. 111-113

Intercessions

R. Amen, amen, béni soit le Dieu d’Israël !

Ou un autre refrain.

1

Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,

toi qui as pleuré la violence entre Caïn et Abel,

nous te prions pour la paix en Terre Sainte,

cette terre où tu as choisi de venir nous rejoindre dans notre humanité.

Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,

toi qui as rendu possible la réconciliation entre Joseph et ses frères,

pour tout mépris à l’égard de ton peuple Israël, pardonne-nous. 

(silence)

Nous te prions, Père, de faire grandir la fraternité

entre le peuple juif et les nations.

2

3

Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,

toi qui as fait sortir Israël de l’Égypte et lui as rendu la liberté,

donne ta joie au peuple juif

et garde le fidèle à ton Alliance.

Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,

toi qui as rendu possible la réconciliation entre Joseph et ses frères,

pour tout mépris à l’égard de ton peuple Israël, pardonne-nous. 

(silence)

Nous te prions, Père, de faire grandir la fraternité

entre le peuple juif et les nations.

4

5

Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,

Toi qui as envoyé ton Fils Jésus pour nous sauver,

fais reposer ta bénédiction

sur les chrétiens qui sont d’origine juive.

Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,

Père de Jésus Christ,

rassemble dans l’unité toutes les Églises chrétiennes.

6

7

Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,

tu as donné au peuple juif la promesse de la venue du Messie,

tu as donné à l’Église l’attente du retour de ton fils.

Dans l’Esprit Saint, nous disons avec toute l’Église :

« Maranatha, viens Seigneur ! »