Fin janvier, les juifs fêtent Tou Bichvat

Tou Bichvat est plus qu’une simple célébration ; c’est un symbole de renouveau et de connexion avec la nature. Mentionnée dans la Mishna, cette fête représente un des quatre Nouvel An du calendrier juif, marquant le « Nouvel An des arbres ».
Cette célébration a évolué au fil du temps, acquérant une dimension spirituelle et écologique, en plus de son importance agricole.
Une des prières est celle pour les arbres : (extrait du Sidour)
« Sois bénis, Eternel notre Dieu, roi du monde, qui ne prive le monde de rien, qui a créé d’excellentes créatures et des arbres productifs pour en faire profiter les fils d’Adam.
Qu’il te plaise, ô Eternel notre Dieu et Dieu de nos pères, de nous faire monter dans la joie dans notre pays, … cette terre ruisselant de lait et de miel, pays de cours d’eau, de fontaines et de sources jaillissant des vallées et des montagnes, pays de blé et d’orge, de vignes, de figues et de grenades, pays d’olives à huile et de miel. »

Intercessions

R. Amen, amen, béni soit le Dieu d’Israël !

  1. Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
    toi qui as pleuré la violence entre Caïn et Abel,
    nous te prions pour la paix au Proche-Orient,
    nous te prions pour tous les peuples qui habitent cette terre où tu as choisi de nous rejoindre dans notre humanité.
  1. Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
    toi qui as rendu possible la réconciliation entre Joseph et ses frères,
    pour tout mépris à l’égard de ton peuple Israël, pardonne-nous.
    (silence.)
    Nous te prions, Père, de faire grandir la fraternité
    entre le peuple juif et les nations.
  1. Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
    toi qui as fait sortir Israël de l’Égypte et lui as rendu la liberté,
    donne ta joie au peuple juif
    et garde le fidèle à ton Alliance.
  1. Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
    toi qui as uni les douze tribus d’Israël autour de la Torah,
    donne la paix aux juifs croyants en Jésus.
  1. Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
    Toi qui as envoyé ton Fils Jésus pour nous sauver,
    fais reposer ta bénédiction
    sur les chrétiens qui sont d’origine juive.
  1. Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
    Père de Jésus Christ,
    toi qui as donné ton Fils bien aimé pour que tous soient un,
    rassemble dans l’unité toutes les Églises chrétiennes.
  1. Père très aimant, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
    toi qui as promis au peuple juif la venue du Messie,
    toi qui as promis à l’Église le retour de ton fils.
    Nous te louons et nous disons dans l’Esprit saint : « Maranatha, viens Seigneur ! »