La mission auprès des enfants défavorisés de Sampaloc à Manilles

Contexte du pays et du quartier

Il y a environ 30 000 enfants sans-abris à Manille sur une population d’environ 20 millions d’habitants. Nous pouvons distinguer trois catégories de ces enfants : les « sans-abri » qui sont des enfants vivant seuls et travaillant dans la rue; les « enfants de famille sans-abri » qui vivent dans la rue avec leur famille; les « enfants élevés en communauté de base » qui sont des enfants qui travaillent dans la rue la journée et rentrent à la maison. Certains vont à l’école ; beaucoup vivent dans des bidonvilles.

Les raisons de la précarité de ces enfants incluent principalement la pauvreté, le chômage, les emplois mal payés, l’absence d’accès aux services sociaux ainsi que la fracture de la structure familiale et parfois des situations d’abus physiques ou sexuels dans la famille.

Lorsque ces enfants sont confrontés à la faim, la négligence et la violence domestique, ils fuient la maison familiale, choisissant de vivre pour un temps, voire définitivement, dans la rue. Certains sont simplement abandonnés. Se retrouvant dans la rue, ces enfants sont en proie à la faim, la maladie et risquent d’être agressés, abusés ou exploités. Certains d’entre eux sont en conflit avec la loi et les autorités.

La pandémie de Covid a augmenté leur nombre.

Lugaw pantry

Le terme « lugaw » signifie en tagalog (la langue philippine) une soupe à base de riz gluant et de poulet : c’est ce plat chaud qui est servi à tous les enfants accueillis à Sanlo tous les jeudis matins. Ils sont environ une cinquantaine chaque jeudi, sans restriction d’âge, à rejoindre le centre. Ils peuvent alors prendre une douche, manger et participer à des activités organisées par les volontaires. Cet espace sécurisé à l’écart de la rue, leur permet de jouer et de retrouver pour un temps l’innocence de l’enfance. C’est aussi un moment important pour les aider à grandir plus sereinement, les écouter, prendre le temps pour une petite catéchèse, une prière ensemble.

Aral sa Sanlo

Aral sa signifie « étudier » : c’est l’objectif premier de l’accueil des enfants à partir de 7 ans chaque samedi matin à Sanlo. Nombre d’entre eux en effet ont quitté l’école il y a plusieurs années et passent leurs journées à laver le pare-brise des voitures. A Sanlo ils peuvent retrouver confiance en eux, un cadre d’étude dans un groupe structuré. Nous espérons que « Aral sa Sanlo » deviendra un tremplin pour beaucoup pour retrouver le chemin de l’école ou reprendre une formation professionalisante et ainsi quitter la rue et avoir un avenir.


Votre aide nous permettra de financer l’achat de nourriture, produits d’hygiène et de matériel scolaire, et de constituer un fond pour offrir des bourses scolaires aux enfants…

Comment donner ?

Les donateurs imposables pourront bénéficier d’une réduction fiscale à hauteur de 66% de leur don (dans la limite de 20% de leur revenu imposable).